Sélection de la langue

Recherche

Bien, très bien, encore mieux : comment avoir un mot de passe plus robuste

Vous naviguez certainement sur internet et utilisez des appareils intelligents et dès lors, vous devez vous créer des mots de passe. En fait, si vous gérez bien vos mots de passe, vous avez probablement créé des mots de passe uniques à chacun de vos comptes. Qu’ils servent à protéger vos comptes de réseaux sociaux, votre messagerie électronique, vos comptes bancaires ou votre blogue préféré (et secret) sur les fromages — miammmm! —, vos mots de passe servent à protéger vos renseignements personnels.

Ne vous faites pas trop de mauvais sang : il est plus facile que vous ne le croyez de renforcer vos mots de passe. Voici quelques exemples…

MotDeP@s$E123456

Pourquoi vous avez pensé à l’utiliser : Théoriquement, ce mot de passe semble tout à fait correct. Il comporte au moins 12 caractères et plus un mot de passe est long, mieux c’est. Il comprend une combinaison de caractères et de chiffres qui aide à protéger vos comptes. Enfin, il est facile à créer et encore plus facile à mémoriser. Alors, tout est parfait! Pourtant…

Pourquoi vous ne devriez pas l’utiliser : Utiliser n’importe quelle variante de l’expression « mot de passe » est une mauvaise idée. C’est en effet le type de mot de passe le plus facile à deviner, peu importe les variantes que vous pouvez y donner. Ajouter à votre mot de passe une série aléatoire de chiffres est une excellente idée, mais encore faut-il éviter les séquences trop prévisibles comme 123456, ou encore les chiffres de votre numéro de téléphone.

Vous pouvez faire mieux : Vos mots de passe ont peut-être tout de suite besoin d’être renforcés. Si vous avez de la difficulté à créer un mot de passe vraiment robuste, utilisez un générateur de mots de passe aléatoires. Ces générateurs, que l’on trouve facilement en ligne, comprennent une série de chiffres, de lettres et de caractères aléatoires impossibles à deviner. Vous pouvez également utiliser un gestionnaire de mots de passe, qui protégera vos mots de passe et vous évitera de tous les mémoriser.

TouTOUFIdO45

Pourquoi vous avez pensé à l’utiliser : Vous aimez votre chien et vous vouliez trouver une façon de lui rendre hommage. Et inclure le nom de son animal de compagnie dans son mot de passe le rend facile à mémoriser. Et utiliser une combinaison de lettres, de chiffres et de caractères fait en sorte qu’il peut être plus difficile de le deviner.

Pourquoi vous ne devriez pas l’utiliser : Bon, nous avons compris : votre chien s’appelle Fido et en mettant son nom dans votre mot de passe, ce dernier est plus facile à mémoriser… et plus facile à deviner par les cybercriminels. N’utilisez jamais le nom d’une personne ou d’un animal que vous connaissez, ni des chiffres qui sont significatifs pour vous comme votre adresse ou votre date de naissance. Évitez aussi d’utiliser un seul mot du dictionnaire, même si vous remplacez des lettres par des caractères spéciaux. Mais changer un « a » par « @ », ou un « S » par « $ », voilà qui est relativement facile à deviner pour un cybercriminel.

Vous pouvez faire mieux : Si la plupart des comptes et sites exigent un minimum de 8 caractères, nous vous conseillons plutôt d’y aller avec au moins 12 caractères. Allongez votre mot de passe en y ajoutant des caractères ou des chiffres de façon aléatoire. Si vous devez absolument utiliser des signes reliés à votre animal de compagnie, faites un jeu de mots avec son nom, ou encore utilisez le nom de son jouet préféré.

MonNomEstJean123!!!

Pourquoi vous avez pensé à l’utiliser : Vous vouliez utiliser une série de mots et créer une « phrase de passe » pour assurer votre cybersécurité. Elle comporte plus de 12 caractères, dont des chiffres et des caractères spéciaux. Et puisque vous vous appelez Jérémie au lieu de Jean, vous êtes certain d’être parfaitement protégé.

Pourquoi vous ne devriez pas l’utiliser : Les phrases de passe sont efficaces, mais encore faut-il les former de la bonne façon. Elles sont encore plus efficaces si les mots choisis ne forment pas une phrase usuelle, comme LeCHIEns’estASSi$sur leTRottoir ou lEREnardasaUTÉpar-DessUSleBUisson. Il importe également de ne pas y inclure votre nom ou une séquence de chiffres qui se suivent comme 123, qui sont trop faciles à deviner.  

Vous pouvez faire mieux : N’utilisez aucun renseignement personnel dans vos mots de passe ou phrases de passe. Regardez plutôt autour de vous : un mot sur une affiche, un meuble dans l’appartement, une plante sur le rebord d’une fenêtre pourrait donner SpeCtac!eDiVanPen$séeAfriCAIne ou encore DisQUeFrigoTOmAtecErise.

Conclusion

Votre mot de passe est le plus souvent votre première ligne de défense contre les cybercriminels et il est dès lors important de vous assurer qu’il est suffisamment robuste.    
Vous pouvez renforcer vos mots de passe en :

  • Évitant d’y inclure tout renseignement personnel
  • Utilisant au moins 12 caractères
  • En utilisant des caractères ET des chiffres choisis de façon aléatoire
  • Utilisant une phrase de passe chaque fois que cela est possible
  • Créant des mots de passe unique à chaque compte

 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :