Sélection de la langue

Recherche

Pourquoi il est plus important que jamais de contrer les fraudes par hameçonnage lors du Mois de prévention de la fraude

Mars est le Mois de prévention de la fraude, une campagne annuelle qui a pour but d’amener les Canadiens à reconnaître et contrer les tentatives de fraude et à les signaler. En ce qui concerne la prévention de la fraude, la dernière année a été particulièrement difficile. Les cybercriminels profitent en effet de la pandémie de COVID-19 pour cibler leurs victimes qui sont confinées ou qui travaillent à la maison.

Il est donc plus important que jamais de vous protéger et de protéger vos proches contre les tentatives de fraude. Voici comment.

Comment vous protéger en ligne lors de la pandémie de COVID-19

La pandémie de COVID-19 a fait en sorte que de nombreux Canadiens passent de plus en plus de temps en ligne. Que ce soit en raison du télétravail ou autre, l’internet est devenu un outil essentiel pour rester connecté, se divertir, etc.

Malheureusement, les cybercriminels tentent de profiter de ce temps additionnel que vous passez en ligne. Ils élaborent même des stratégies spécifiquement axées sur la COVID-19. Par exemple, un cybercriminel communiquera avec vous en disant être représentant du gouvernement et prétendra que vous devez de l’argent à l’État, ou tentera de vous amener à divulguer vos renseignements personnels en affirmant que vous avez droit à un fonds d’urgence. D’autres cybercriminels, moins subtils, prétendront représenter un fournisseur de services de diffusion en continu et vous demanderont de l’argent ou voudront connaître vos données de compte. Bref, ces fraudeurs savent comment profiter des habitudes que nous avons développées en ligne lors de la pandémie.

Comment contrer les tentatives d’hameçonnage et de fraude

Les messages d’hameçonnage sont des tentatives frauduleuses utilisées par les cybercriminels dans le but de vous amener à dévoiler vos renseignements personnels et de vous voler. Ces messages prennent l’identité de personnes ou de compagnies tout à fait légitimes. Certains messages qui semblent provenir d’une source « officielle » comme la police ou le gouvernement sont plus inquiétants parce que les victimes peuvent être plus enclines à dévoiler à l’auteur du message leurs renseignements personnels. L’hameçonnage est la stratégie la plus courante utilisée par les cybercriminels, parce qu’ils peuvent ainsi cibler un grand nombre de personnes à la fois.

PIl n’est pas toujours facile de détecter les messages d’hameçonnage, car ils ressemblent souvent à s’y méprendre à des messages tout à fait légitimes. Cela dit, les cybercriminels aussi font des erreurs. Par exemple, le message contiendra des fautes d’orthographe, des images ou logos pixellisés ou encore une adresse courriel mal écrite ou qui ne correspond pas à l’identité réelle de la personne ou de l’organisation que l’auteur dit représenter.

Certains messages d’hameçonnage misent sur la peur ou l’intimidation pour tromper leurs victimes afin que celles-ci, apeurées, réagissent sans réfléchir. L’auteur pourra menacer la victime de fermer son compte ou de prendre des mesures légales si elle ne clique pas sur un lien ou ne télécharge pas un fichier joint. D’autres, au contraire, affirmeront que vous avez gagné un prix en argent ou un voyage et vous demanderont de leur fournir vos renseignements personnels.

Il importe toujours d’être prudent lorsqu’on reçoit un message qui semble suspect et d’éviter de réagir trop rapidement. Vous ne devez jamais cliquer sur un lien ni télécharger un fichier qui provient d’un expéditeur que vous ne connaissez pas. Si vous n’êtes pas absolument certain de la réelle identité de l’auteur d’un message, appelez le numéro de téléphone officiel de l’entreprise ou de l’organisation dont l’auteur se réclame, ou consultez le site Web officiel de l’entreprise pour vérifier si le message que vous avez reçu provient bien de cette source. Si vous pensez qu’un message est peut-être frauduleux, communiquez avec le Centre antifraude du Canada pour signaler la situation.

D’autres façons de vous protéger

Il est important d’adopter les pratiques exemplaires qui vous permettront de prévenir les tentatives de fraude et les virus. Plusieurs mesures peuvent vous protéger, dont:

  • • Des mots et phrases de passe robustes : Vos mots et phrases de passe sont généralement votre première ligne de défense pour assurer votre cybersécurité. En créant des mots ou phrases de passe robustes et uniques à chaque compte, vous renforcez votre sécurité. Et pour vous souvenir de tous ces mots ou phrases de passe, vous pouvez utiliser un gestionnaire de mots de passe.
  • • La mise à jour régulière de vos appareils : Les mises à jour logicielles ne contiennent pas uniquement de nouvelles fonctionnalités. Elles contiennent également des correctifs de sécurité qui améliorent le fonctionnement de vos appareils et renforcent votre sécurité.
  • • L’activation de l’authentification multifactorielle : L’authentification multifactorielle peut être utilisée pour la plupart des comptes et appareils et elle offre un élément de sécurité additionnel en exigeant que vous confirmiez votre identité lorsque vous vous connectez. L’authentification multifactorielle est extrêmement utile dans l’éventualité où vos renseignements personnels sont volés ou perdus et qu’une autre personne tente de se connecter en usurpant votre identité.

Conclusion

Il est donc plus important que jamais d’apprendre à vous protéger en ligne dans le cadre de ce Mois de prévention de la fraude alors que les cybercriminels développent sans cesse de nouvelles stratégies pour frauder leurs victimes. À vous d’apprendre à reconnaître ces stratégies, à les déjouer et à les dénoncer aux autorités.

Si vous croyez que vous-même ou un proche avez été victime d’un cybercriminel, n’hésitez pas à communiquer avec le Centre antifraude du Canada pour le signaler.

 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :